Chargement...
Aller au contenu principal

Franz Wolfisberg père, après de nombreux apprentissages à l’étranger (Copenhague, Londres, Paris) s’installe à Carouge, en reprenant la boulangerie Thibaud, il développe son commerce aux côtés de son épouse Myrtha.
Par la suite, il remet son commerce à l’un de ses fils François en 1996 – qui depuis 1978 multiplie les formations dans le domaine de la boulangerie-pâtisserie – jusqu’à devenir en 1998 un maître dans son domaine et remporter de nombreux concours (Coupe d’Europe en 1999). Avec l’aide de son épouse Elisabeth, il développe l’entreprise et l’agrandit tout en conservant les traditions et la qualité qui font sa particularité et son authenticité.