Chargement...
Aller au contenu principal

Venu de Lucerne, François Wolfisberg père, jeune boulanger passionné, sillonne 

l’Europe pour se perfectionner, glânant au passage des recettes danoises, françaises ou anglaises avant de s’installer à Carouge, la cité sarde au charme singulier, en 1961. La minuscule échoppe de la place du Temple connaît bientôt un succès grandissant pour la saveur unique de ses pains et pâtisseries, ses créations et les spécialités ramenées de ses périples au Danemark, à Paris, à Londres, dont certaines sont toujours confectionnées.

Passionné depuis l’enfance par les gestes qu’il observe et vient parfois accomplir après l’école, François Wolfisberg fils reprendra l’entreprise familiale en 1996 en lui donnant un nouvel élan. Après un apprentissage dans une bonne boulangerie-pâtisserie genevoise, le jeune homme travaille dans des palaces d’Arosa, Locarno, Gstaad et St Moritz, fait une maîtrise fédérale et diverses formations complémentaires, avant d’enseigner à son tour à l’Ecole professionnelle. Ce sportif de haut vol, à l’aise dans cinq langues, est toujours en quête de défis et prend part à de nombreux concours.

Vainqueur de la Coupe d’Europe de boulangerie en 1999, il participe à la Coupe du Monde de la spécialité en 2002, devient coach pour les équipes suisses, juré lors des sélections nationales et divers concours en Italie, en Suède ou aux Etats-Unis. Ces dernières années, François Wolfisberg fait plusieurs séjours au Japon pour y enseigner les techniques boulangères et pâtissières. Chevalier du Bon pain, il a été distingué pour de nombreux produits lors de concours nationaux tel le Swiss Bakery Trophy ou le Concours jurassien des produits du Terroir.

Au côté de François Wolfisberg, son épouse Elisabeth, enseignante d’allemand et sportive de haut vol, s’est reconvertie pour le seconder. Elle est un soutien indéfectible, gérant la facturation, les ressources humaines, ainsi que le décor des boutiques. 

La transmission du savoir-faire est une valeur essentielle à nos yeux : nous sommes particulièrement fiers d’avoir formé 46 apprentis depuis 1961, dont beaucoup ont effectué de brillants parcours. Chaque année, nous formons quatre apprentis, soit une dizaine en tout dans les différentes volées, aux

métiers de la boulangerie et de la pâtisserie, dans nos différents sites.

Enfin, à la veille des 60 ans de l’entreprise, en 2021, nous aimons nous remettre en question, revisitant des recettes, osant de nouveaux ingrédients ou associations inédites, innovant pour ne pas céder à la routine, avec le goût et les désirs du client pour objectifs.